ÉLECTIONS 2023 : LE PREMIER VICE-PRÉSIDENT DE LA CENI A CONFÉRÉ AVEC LA MISSION TECHNIQUE PRE-ÉLECTORALE DE L’UNION AFRICAINE

Le 1er Vice-Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Bienvenu ILANGA LEMBOW, a présidé, ce mercredi 08 novembre 2023, une séance de travail avec une mission technique pré-électorale de l’Union africaine (UA) conduite par l’Ambassadeur Calixte MBARI, Chef de la division Démocratie, Élections et du Constitutionnalisme au sein de l’organisation intergouvernementale d’États africains.

Cette séance de travail à laquelle ont pris part le 2e Vice-Président, Didi MANARA LINGA, le Rapporteur Patricia NSEYA MULELA, le Rapporteur Adjoint, Paul MUHINDO MULEMBERI, le Questeur Adjoint Sylvie BIREMBANO BALUME ainsi que le Directeur juridique, Eddy KISILE, a jeté les bases des préparatifs de la venue prochaine de la mission d’observation pré-électorale de l’UA qui sera en RDC du 11 au 26 décembre 2023.

« Nous avons été assignés d’une mission par le Président de la Commission de l’Union africaine en concertation avec le Commissaire à la paix et à la sécurité de notre organisation commune pour nous rapprocher des autorités congolaises afin de nous imprégner des conditions d’organisation des élections du 20 décembre 2023. Pour que l’Union africaine sinformée, puisse faire le suivi et s’assurer que ces élections sont organisées dans un contexte qui favorise la paix et la stabilité en République démocratique du Congo. Il faudra préciser qu’il s’agit d’une mission technique et n’a pas vocation à rencontrer les acteurs politiques, mais plutôt des experts techniques afin de s’assurer que les conditions sont réunies pour que nous puissions avoir des élections bien organisées qui soient de plus inclusives possibles », a indiqué l’Ambassadeur Calixte MBARI.

Avant de préciser : « L’Union africaine est dans cette dynamique d’accompagnement, c’est d’ailleurs le mandat de notre organisation commune. Celui d’accompagner les États membres dans l’organisation des élections , ce qui participe de l’ancrage démocratique en leur sein. De ce fait cette mission intervient dans ce cadre-là, elle sera suivie de celle d’observation électorale, un peu plus grande celle-là et pourra à cette occasion rencontrer tous les acteurs, les partis politiques, la société civile, les institutions en charge de la gestion des élections pour justement contribuer à ce que ces élections soient les plus apaisées et les plus inclusives possibles ».

La mission travaillera jeudi 9 novembre avec les techniciens de la Centrale électorale avant de reprendre langue, le lendemain, avec le bureau de la CENI pour des recommandations. La délégation de l’Union africaine sera ensuite l’hôte de la Cour constitutionnelle avant son retour à Addis-Abeba, siège de l’UA.

La Rédaction 7

(Source : CELLCOMM/CENI)

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.