JUSTICE : LA COUR CONSTITUTIONNELLE A REJETTÉ LA REQUÊTE CONTRE LA CANDIDATURE DE FÉLIX TSHISEKEDI

La Cour constitutionnelle de la République Démocratique du Congo (RDC) a statué sur les requêtes concernant les candidatures à l’élection présidentielle du 20 décembre. Cette élection est cruciale pour l’avenir politique du pays.

Vendredi 27 octobre, la Cour a examiné 11 requêtes, dont une dirigée contre le président actuel, Félix Tshisekedi. Cependant, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) avait déjà validé les candidatures de 24 concurrents. Le verdict a rejeté la requête contre Tshisekedi, tandis qu’une autre visant Moïse Katumbi sera tranchée le 30 octobre.

Concernant le dossier Katumbi, le premier requérant s’est désisté, arguant d’une erreur dans sa requête contre l’opposant Moïse Katumbi. En revanche, Noël Tshiani, un autre candidat à la présidentielle, continue de contester la candidature de Katumbi, prétendant qu’il n’est pas congolais d’origine, se basant sur un article de presse.

Le procureur donnera son avis écrit sur l’affaire Katumbi le 30 octobre, et il est crucial pour le dénouement. En ce qui concerne la requête contre le président Tshisekedi, le procureur général s’y est opposé, argumentant qu’elle était déposée hors délai et ne concernait pas l’identité des candidats. Les décisions de la Cour seront annoncées le 30 octobre, tandis que la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle devrait être publiée le 18 novembre, deux jours avant le début de la campagne électorale pour un scrutin à un seul tour.

La Rédaction 7

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

    Espace Publicitaire

    Les plus populaires

    Espace Publicitaire

    Newsletter

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.