LE PREMIER MINISTRE SAMA LUKONDE A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU DIALOGUE INCLUSIF NATIONAL

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a ouvert, le mardi 07 novembre 2023, les travaux de la première Édition du Dialogue inclusif National d’action sur le financement du développement en République démocratique du Congo, à Fleuve Congo Hôtel. 
Dans son discours prononcé pour la circonstance, le Premier Ministre, chef du Gouvernement, a souligné que la mise en place du Dialogue national est une occasion vers une étape fondamentale intégrée du cadre National de financement du développement en RDC. Il a rappelé, par ailleurs, que la mise en place de ce processus revêt une touche particulière, celle de rédiger une feuille de route devant régir et répondre aux questions de financements ainsi que celles liées aux projets de développement durable, selon la vision du Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.
« Qu’il me soit permis de rendre un vibrant hommage à son excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour l’importance qu’il accorde à la question relative à l’amélioration des conditions de vie des populations, à travers notamment, le processus de facilitation des financements de développement, dont ce dialogue constitue le fondement. Je tiens également à adresser mes sincères félicitations à Mme la Ministre du Plan pour les efforts consentis sans lesquels ce Dialogue ne saurait sans doute voir le jour. Je tiens également souligner que la tenue de ce dialogue revêt une importance particulière pour le Gouvernement. Car elle est une manière de retracer fidèlement et avec efficacité la volonté de ce dernier de traduire en acte la vision du Chef de l’État au quotidien », a dit, d’entrée de jeu, le chef du Gouvernement. 
Selon le Premier Ministre, le processus d’évaluation des financements de développement (DNAFD) entrepris en RDC s’est voulu un exercice inclusif, qui a été conduit sous le leadership du Gouvernement et a impliqué l’ensemble des parties prenantes au processus du développement en RDC. Il se décline sous la forme d’une série de dialogues sectoriels et nationaux ayant porté sur divers mécanismes de financement. 
« De ces dialogues sectoriels des experts, on a produit des rapports intérimaires qui nous ont été présentés ici. Et tout à l’heure, il y a une feuille de route provisoire du cadre National du financement intégré du Développement, CNFI en sigle, sous l’organisation d’un dialogue de haut niveau, sous concertation, censé finaliser, de manière harmonieuse, la feuille de Route du cadre National intégré du financement du développement et de convenir d’une manière consensuelle sur son plan d’opérationnalisation », a souligné Jean-Michel Sama Lukonde .
Placées sous le thème « Identifier, débloquer le potentiel de financement du développement durable et développer un cadre national de Financent intégré du développement », ces assises, qui se tiennent à Kinshasa, sont organisées par le Ministère du plan avec la collaboration technique du PNUD. Les partenaires au développement et les membres de la Société civile ainsi que les Représentants du secteur privé y prennent part.
La Rédaction 7
(Source : Cellule de communication/Primature)

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.