PRÉSIDENTIELLE 2023 : FÉLIX TSHISEKEDI MET EN GARDE LES CONGOLAIS FACE AUX CANDIDATS DE L’ÉTRANGER

Le candidat numéro 20 à la présidentielle du 20 décembre, Félix Tshisekedi ne ménage aucun effort pour atteindre les coins et recoins de la RDC, afin de convaincre son électorat.

Le ticket de l’union sacrée a été respectivement dans les provinces du à Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uele ainsi que dans le territoire d’Aru en Ituri. Partout où il est passé, Félix Tshisekedi, Président de la République et candidat à sa propre succession, a drainé du monde, une marée humaine en extase.

Ovationné par la population à la place du bureau administratif du territoire d’Aru en Ituri, où s’est tenu le meeting, et au rond-point Patrice Emery Lumumba en plein centre ville de l’Isiro, province du Haut-Uele, le candidat Président Félix Tshisekedi a énuméré ses réalisations, dont certains projets déjà terminés et d’autres en voie d’exécution.

Dans ce registre, Félix Tshisekedi a cité la démolition de la tour de Babel FCC-CACH, qui fut, selon lui, un blocage au développement du pays ; le programme de développement local de 145 territoires ; la gratuité de l’enseignement au niveau primaire ; la couverture santé universelle avec la maternité gratuite et la promotion de l’agriculture, qui est une revanche du sol sur le sous-sol.

Sur le plan sécuritaire, le Président candidat, porté par la plateforme Union sacrée de la Nation, a vanté les avancées significatives enregistrées dans la province de l’Ituri qui, avant l’état de siège décrété en mai 2021, fut un sanctuaire des terroristes ougandais de forces démocratiques alliées (ADF). Une fois réélu, Félix Tshisekedi a promis d’installer un bataillon de l’armée congolaise afin de sécuriser le territoire d’Aru.

Avant de clore son Keynote, le candidat numéro 20 a averti ses allocataires au sujet des candidats des étrangers qui auraient coalisé avec l’ennemi de la paix pour vendre le pays.

« Je vous demande de voter pour le numéro 20 pour le développement de notre pays. Nos ennemis ne veulent pas son émergence, ces derniers ont aussi des candidats parmi nous. Vous les reconnaîtrez dès lors que vous leur poserez la question de savoir le nom du dirigeant qui tue nos frères au Nord-Kivu et au Sud-Kivu. Vous allez réaliser qu’ils seront incapables de le faire. L’ennemi les a envoyés pour se muer en agneau afin de solliciter les voix des Congolais pour aller vendre le pays. Faites très attention à ces candidats, je vous demande de ne pas suivre leurs discours », a asséné le candidat à sa propre réélection.

Rassurés, ses électeurs de la ville d’Isiro dans la province du Haut-Uele, et du territoire d’Aru en Ituri, ont promis d’accorder au Candidat numéro 20, un second quinquennat le 20 décembre 2023 prochain.

La Rédaction 7 avec politico.cd

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.