Élections 2023 : L’Union européenne maintient une équipe d’experts électoraux pour surveiller le scrutin du 20 décembre

Déclaration de la porte-parole sur la Mission d’Experts Électoraux de l’UE
(07.12.2023)

La mission électorale de l’Union européenne, initialement invitée par la République Démocratique du Congo (RDC) à observer les élections générales du 20 décembre 2023 dans l’ensemble du pays, a été réduite à une Mission d’Experts Électoraux, qui analyseront le processus électoral depuis la capitale congolaise, en accord avec les autorités de la RDC.

La Mission d’Experts Électoraux de l’UE se compose de huit experts qui resteront basés à Kinshasa. Il s’agit d’analystes dans les domaines électoral (y compris les technologies électorales), politique, juridique, droits de l’Homme/genre et minorités, médias et réseaux sociaux.

Cette mission effectuera une analyse technique du processus électoral et remettra formellement un rapport avec leurs constats, conclusions et des éventuelles recommandations aux autorités nationales pour améliorer le cadre électoral, sur la base des engagements internationaux, régionaux et nationaux relatifs à la conduite d’élections démocratiques auxquels la RDC a souscrit.

Les experts électoraux de l’UE suivent une méthodologie conforme à la Déclaration de principes pour l’observation internationale d’élections et au Code de conduite des observateurs électoraux internationaux, adoptés notamment par l’UE et par l’Union africaine sous l’égide des Nations Unies en 2005. Cet encadrement garantit leur impartialité, neutralité et indépendance.

L’UE réitère son attachement à un processus électoral qui soit pleinement inclusif, libre, transparent et apaisé. Elle encourage les parties prenantes à travailler ensemble dans cette direction et rappelle que le respect de la liberté d’expression, de la presse, de réunion, d’association et de mouvement, tout comme l’état de droit, sont des principes qui ne doivent souffrir d’aucune exception. Tous les candidats doivent pouvoir mener leur campagne électorale sur un pied d’égalité, les organisations de la société civile doivent être autorisées à observer les élections de manière indépendante, et la presse doit pouvoir travailler librement.

La Rédaction 7

Source : EEAS Press Team

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.