Présidentielle 2023 : Félix Tshisekedi plébiscité vainqueur !

Comme un véritable guerrier, Félix Tshisekedi a tenu bon et sa détermination à organiser les élections dans le délai constitutionnel n’a pas du tout faibli. Contre vents et marées, il y a cru. Contre doutes et insinuations de glissement, sa témérité n’a point bronché.

De la Communauté Internationale aux forces politiques et sociales du pays, la conclusion est la même : avec le concours de la Centrale électorale, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République et candidat à sa propre succession, est à deux pas de tenir son serment d’organiser des élections démocratiques, transparentes, crédibles et apaisées en République Démocratique du Congo. De plus, à exactement 48 heures de la tenue de ces élections, il est le plus grand favori au fauteuil présidentiel, et pourra ainsi valider son deuxième ticket à la tête du pays. Une ambition justifiée « pour la consolidation des acquis », pourrait-on dire.

Des œuvres à pérenniser


A sa prise des fonctions, Félix Tshisekedi n’a pas hésité un seul instant à actionner les premières actions urgentes en faveur du peuple congolais. Gratuité de l’enseignement de base, Programme des 100 premiers jours, réouverture diplomatique entre la RDC et ses partenaires internationaux traditionnels et tant d’autres réalisations.

Plus tard, il a lancé le Programme de Développement Local des 145 territoires (PDL-145 T) et la Couverture santé universelle, un programme ambitieux visant la prise en charge sanitaire du peuple congolais. Le premier volet de ce programme a déjà connu un début d’exécution avec la gratuité de la maternité.


Sur le plan diplomatique

D’un courage et d’une force inattendus, Félix Tshisekedi lança l’offensive médiatique et diplomatique contre l’agression rwandaise, sous couvert du M23, à l’Est de la RDC.

En effet, sur la tribune de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 20 septembre 2022 à New-York, Félix Tshisekedi affirma : « En dépit de ma bonne volonté et de la main tendue du peuple congolais pour la paix, certains de nos voisins n’ont trouvé mieux que de nous remercier par l’agression et le soutien des groupes armés terroristes qui ravagent l’est de la République démocratique du Congo », a lancé le Président Tshisekedi depuis la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies : « C’est le cas actuellement du Rwanda, qui, au mépris du droit international, de la charte de l’ONU […] a, une fois de plus, agressé en mars dernier la République démocratique du Congo par des incursions directes de ses forces armées ».


Un discours de quarante minutes ponctué par ces mots forts : « L’implication du Rwanda et sa responsabilité dans la tragédie que vivent mon pays et mes compatriotes des zones occupées par l’armée rwandaise et ses alliés du M23 ne sont plus discutables ».

Des efforts qui, aujourd’hui, portent leurs fruits à travers la reconnaissance par la Communauté Internationale de l’agression rwandaise.

FARDC NEW LOOK

Il faut également noter au crédit de Félix Tshisekedi, la montée en puissance des forces armées congolaises, qui font aujourd’hui la fierté de toute la nation. Une armée bien équipée avec des hommes bien formés et aguerris.

Au vu de ces réalisations, tous les sondages sont unanimes : Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est pressenti vainqueur du scrutin du 20 décembre 2023 avec plus 60%, loin devant tous ses adversaires.


C’est fort de ce qui procède et dans le but de consolider les acquis de son premier quinquennat que Félix Tshisekedi a axé son futur Programme de gouvernance sur six engagements majeurs, notamment la création de plus de 6,4 millions d’emplois sur les cinq prochaines années, la protection du pouvoir d’achat pour une qualité de vie stable et digne en maîtrisant le cadre macroéconomique, la garantie de sécurité pour tous, la diversification de l’économie nationale et des efforts pour la rendre compétitive, l’accès aux services de base et le renforcement de l’efficacité des services publics.

« Oui, fort de tout ce que j’ai pu démarrer avec vous, ma conviction demeure qu’un nouveau Congo est réellement possible et je ne ménagerai aucun effort pour capitaliser sur les résultats obtenus et les leçons apprises pour que cette vision de grandeur, tournée vers un futur meilleur, produise des résultats escomptés. Ne prenons pas le risque, le 20 décembre, d’aller vers l’inconnu. Poursuivons sur cette lancée pour un Congo plus unis, mieux sécurisé et plus prospère », déclarait Félix Tshisekedi lors de la présentation de son Programme 2024-2028.

La Rédaction 7

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.