Élections 2023 : Les missions d’observation électorale de la SADC et de l’Union africaine ont remis leurs rapports au Chef de l’État

Le Président de la République Félix Tshisekedi a reçu, ce vendredi 22 décembre 2023, la mission d’observation électorale de la SADC conduite par M. Kikwete, ancien Président de la Tanzanie et celle de l’African Union conduite par l’ex-Président de Madagascar.

Les deux chefs de mission ont transmis au Chef de l’État congolais un rapport préliminaire positif du déroulement des élections générales organisées le 20 décembre dernier en RDC, en dépit de quelques problèmes logistiques.

De l’avis de beaucoup d’observateurs, les scrutins combinés du 20 décembre dernier ont permis de se rendre compte de la détermination du peuple congolais à exercer son droit légitime et constitutionnel de choisir ses dirigeants. En dépit de multiples difficultés, notamment logistiques, les électeurs ont bravé les intempéries, la faim, la fatigue, etc. Cela prouve à suffisance le caractère inclusif des élections.

À ce propos, Colette Braeckman, journaliste belge de renon international, a déclaré à l’issue de son séjour en RDC, pour observer et couvrir le processus électoral, que les élections se sont bien déroulées nonobstant les difficultés logistiques. Elle a salué la détermination du peuple congolais pour la consolidation de la démocratie en République démocratique du Congo. La population congolaise a prouvé au monde entier qu’elle est véritablement souveraine.

De son côté, Denis Kadima, le président de la CENI, a affirmé le mardi 19 décembre dans la soirée que les élections sont un « moment de communion et de vérité, mais une vérité que nous devons vivre ensemble ». Denis Kadima a appelé particulièrement les candidats à faire confiance à la CENI, car les résultats qui seront publiés seront ceux exprimés réellement aux urnes.

Tout en remerciant l’appui notamment du Gouvernement et de la Monusco, le président de la CENI se dit tout de même conscient des défis qui peuvent rendre difficiles les opérations. Il a notamment reconnu le défi logistique que connait son institution dans l’organisation de ces scrutins. Il recommande aux candidats « d’éviter des déclarations inflammatoires durant cette période sensible ».

Quoiqu’il en soit, la RDC vient de vivre un moment mémorable de son histoire politique avec la tenue des scrutins combinés des élections présidentielles, législatives nationale, provinciale et municipales du 20 décembre 2023. Coup de chapeau à la CENI qui a tenu bon contre vents et marées et a réussi à organiser les joutes électorales dans le délai constitutionnel.

La Rédaction 7

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.