Insécurité à l’Est de la RDC : En séjour en Belgique, Félix Tshisekedi exige des sanctions contre le Rwanda

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé ce mercredi 28 février 2024 avec le premier ministre belge Alexander De Croo à Bruxelles.

À l’issue de la rencontre, Félix Tshisekedi a déclaré devant la presse que la République démocratique du Congo maintient sa position au sujet de l’agression rwandaise : il faut des sanctions contre le régime de Kigali.

« Des sanctions, c’est la seule chose qui pourra faire reculer le dictateur Paul Kagame », a-t-il dit.

Dans la foulée, Félix Tshisekedi a salué la position de la Belgique au sujet d’un prétendu accord entre l’Union Européenne et le Rwanda sur les minerais.

« Nous pensons que cette position est très intelligente parce qu’elle va même dans le sens de dire si accord il y a, prendre soin de vérifier la traçabilité et donc la provenance de ces minerais », a-t-il déclaré.

En outre, le Président Tshisekedi dit n’avoir aucun doute sur le fait que ces minerais proviennent de la République démocratique du Congo.

« Nous, nous sommes certains que ce sont des minerais volés à la République démocratique du Congo et il n’est pas question pour nous que cet accord puisse passer ici (…) Il y a toujours moyen d’en faire plus mais la Belgique fait déjà quelque chose », a-t-il conclu.

Signalons par ailleurs que plusieurs pays notamment les USA et la France ne cessent d’appeler le Rwanda à cesser de soutenir le M23 qui crée l’insécurité dans l’Est de la RDC. Pour le moment, les sanctions ne tombent pas encore contre le régime de Paul Kagame.

La Rédaction 7 avec 7sur7.cd

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.