CAN 2024 : Les sept joueurs africains les plus attendus en Côte d’Ivoire

Les plus grands footballeurs du continent se sont donnés rendez-vous pour la Coupe d’Afrique des nations 2024 (13 janvier-11 février) en Côte d’Ivoire. Tous rêvent de brandir le trophée dans le ciel d’Abidjan au soir de la finale. Focus sur sept joueurs sur lesquels reposent les espoirs de millions de supporters pour cette CAN.

(Le Sénégalais Sadio Mané, le Marocain Yassine Bounou, l’Ivoirien Sébastien Haller, l’Algérien Riyad Mahrez, le Guinée Serhou Guirassy, l’Égyptien Mohamed Salah et le Nigérian Victor Osimhen (de gauche à droite))

Qui régnera sur le continent africain lors des deux prochaines années ? La 34e CAN arrive, et les meilleurs joueurs d’Afrique ne pensent qu’à la finale prévue le 11 février 2024 au stade Alassane-Ouattara d’Abidjan. Avant le coup d’envoi en Côte d’Ivoire, la rédaction de RFI dresse le profil des sept joueurs les plus attendus de la compétition.

Honneur au champion en titre et meilleur joueur de la dernière édition au Cameroun. Sadio Mané, meilleur buteur de l’histoire du Sénégal (40 buts), est tout simplement le fer de lance des Lions. À 31 ans, l’attaquant reste la star et l’arme principale de l’équipe dirigée par Aliou Cissé. Il y a deux ans, il a mené son pays en terre promise, avec ce premier sacre tant attendu à Yaoundé face à l’Égypte. Aujourd’hui à Al-Nassr (Arabie saoudite), après six saisons dorées à Liverpool suivies d’un passage mitigé au Bayern Munich, Sadio Mané rêve de conserver le titre continental.

Il avait manqué la CAN 2022, victime d’abord de multiples fractures au visage, puis testé positif au Covid-19 avant la compétition. Cette fois, Victor Osimhen sera bien présent. Et c’est auréolé d’un nouveau statut qu’il se présente en Côte d’Ivoire. L’ancien Lillois a pris une dimension gigantesque à Naples, où il reste sur deux saisons majeures, notamment la dernière où il a fini champion d’Italie et meilleur buteur de Serie A (26 réalisations). Devenu l’un des attaquants les plus redoutables au monde, le Super Eagle sera scruté en Côte d’Ivoire, où le Nigeria entend jouer les premiers rôles.

Au sein des Lions de l’Atlas qui ont brillé lors d’une Coupe du monde 2022 historique, il a été l’un des meilleurs. Au Qatar, il a gardé sa cage inviolée notamment face aux flèches belges, espagnoles et portugaises. Yassine Bounou a même écœuré la Roja en repoussant deux tirs au but. Le gardien marocain a montré, à cette occasion, ce talent qui a fait de lui l’un des meilleurs portiers en Liga du côté du Séville FC, club avec lequel il a soulevé deux fois la Ligue Europa en trois ans. En toute logique, le Maroc débarque en Côte d’Ivoire avec le costume de favori. Et le sélectionneur Walid Regragui compte évidemment sur Yassine Bounou pour aller chercher une CAN après laquelle les Marocains courent depuis 48 ans.

Son histoire a bouleversé le monde du ballon rond. Mi-2022, Sébastien Haller, tout juste recruté par le Borussia Dortmund, mettait sa carrière en suspens quelques mois, le temps de soigner un cancer. Guéri et revenu à la compétition il y a tout juste un an, l’attaquant peine à retrouver l’éclat qui était le sien à l’Ajax Amsterdam. À Dortmund, l’Ivoirien a perdu sa place de titulaire et piétine (14 matches toutes compétitions confondues pour deux buts en Coupe d’Allemagne cette saison). Pour l’Éléphant, cette CAN à domicile peut être l’occasion de revenir à son meilleur niveau.

C’est peu dire que l’année 2022 fut douloureuse pour l’Algérie. Les champions d’Afrique 2019 furent éliminés dès le premier tour de la CAN au Cameroun, avant de perdre leur billet pour le Mondial au Qatar dans les derniers instants face aux Lions indomptables. Deux échecs cuisants pour capitaine Mahrez, plus verni en club pour sa dernière saison à Manchester City, où il a signé le triplé Premier League-Cup-Ligue des champions. Parti en Arabie saoudite à Al-Ahli à l’été 2023, Riyad Mahrez compte bien montrer que les Fennecs ont toujours de l’appétit et laver l’affront de 2022.

Il est l’une des nouvelles attractions de cet exercice 2023-2024, et le principal acteur de la très bonne première moitié de saison du VfB Stuttgart en Bundesliga. En Allemagne, Serhou Guirassy est en feu, et c’est toute la Guinée qui se prend à croire à une CAN de folie dans son sillage. Auteur de 10 buts sur les cinq premières journées, l’attaquant de 27 ans a poursuivi sur cette formidable lancée jusqu’à une blessure aux ischio-jambiers fin octobre. Cette lésion a cassé sa dynamique, mais Serhou Guirassy a retrouvé du rythme en décembre. Un retour idéal à l’heure de disputer sa première CAN.

Devenu roi en Angleterre avec Liverpool, où il a conquis Premier League et Ligue des champions, Mohamed Salah court toujours après la consécration avec les Pharaons. International depuis 2011, l’attaquant n’a pas connu les conquêtes de l’Égypte du début des années 2000. Pire, il a échoué à deux reprises en finale : une première fois en 2017 face au Cameroun, une seconde fois lors de la dernière édition face au Sénégal. À 31 ans, le capitaine égyptien ne veut plus passer à côté d’une destinée en or avec son pays. Le buteur fera tout pour, enfin, mettre la main sur cette CAN qui lui échappe depuis des années.

La Rédaction 7

Source : RFI

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.