CAN 2024 : La Namibie décroche une victoire historique face à la Tunisie

La Namibie a surpris la Tunisie (1-0) au terme d’un match intense, ce mardi 16 janvier au stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo. Les Brave Warriors décrochent la première victoire de leur histoire en Coupe d’Afrique des nations.

Les Brave Warriors portent décidemment bien leur nom. Dans un match plein d’intensité où ils ont joué pleinement leur chance, les Namibiens ont fait tomber la Tunisie (1-0) en toute fin de match et se sont offerts la première victoire de leur histoire en Coupe d’Afrique des nations pour leur 4e participation.

Les Aigles ont cherché à imposer leur rythme dès l’entame du match, face à une équipe de Namibie qui ne s’est encore jamais qualifiée pour les huitièmes de finale. Sur corner, Taha Yassine Khenissi a sonné la première alerte pour la défense namibienne en reprenant le ballon d’une tête puissante, repoussée de peu par Kazapua (4e).

Mais les Brave Warriors n’ont pas tardé à montrer que la victoire ne sera pas facile à obtenir pour les Tunisiens : sur un bon centre complètement oublié par la défense tunisienne, le capitaine namibien Peter Shalulile est passé tout près d’ouvrir le score sur une volée un peu trop écrasée (5e). Coup sur coup, Shalulile est revenu à la charge avec une seconde frappe à bout portant quelques instants plus tard, écartée cette fois-ci en deux temps par la défense tunisienne (6e).

Les Namibiens sont parvenus à faire déjouer leurs adversaires en imposant leur intensité physique au milieu de terrain et en cherchant systématiquement leur capitaine en profondeur, véritable poison pour la défense des Aigles. Complètement anesthésiés, les Tunisiens n’ont pu se procurer que quelques maigres occasions sans danger pour le gardien des Warriors.

Les Brave Warriors ont fait déjouer les Tunisiens

Les Namibiens sont repartis de plus belle en seconde période. Après une mauvaise passe récupérée par Limbondi et glissée devant le but à Shalulile, il n’a manqué qu’un peu plus de réussite au capitaine namibien pour glisser le ballon au fond des filets (50e). Haythem Jouini a fini par sonner la révolte pour la Tunisie avec une double occasion, d’abord en ratant de peu le cadre sur une remise pourtant parfaite (54e), puis en dévissant son tir trop à gauche du but namibien (57e).

Loin de s’avouer vaincus lors de ce temps faible, les Brave Warriors se sont montrés solidaires en défense et toujours très réactifs sur les pertes de balles adverses. Sur un coup franc de Maaloul, Montassar Talbi a profité de la mauvaise sortie de Kazapua pour reprendre le ballon de la tête, sans réussir à cadrer sa tentative (68e). Youssef Msakni a cru enfin ouvrir le score pour les Aigles sur un centre haut, mais sa tête a été détournée du bout des doigts par un superbe arrêt de Kazapua (79e).

À quelques minutes de la fin de la rencontre, les Namibiens ont multiplié les assauts sur le but tunisien. Après deux sauvetages du portier tunisien coup sur coup, les Brave Warriors ont fini par trouver la faille avec un centre millimétré pour Deon Hotto, parti seul dans le dos de la défense et qui a propulsé le ballon sous la barre de Ben Saïd (87e, 0-1). Dans la foulée, Hotto a cru s’offrir un doublé mais son but a immédiatement été refusé pour hors-jeu (90e+2). Quel match des Namibiens qui s’offrent leur première victoire en Coupe d’Afrique des nations !

La Rédaction 7 avec RFI

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

    Espace Publicitaire

    Les plus populaires

    Espace Publicitaire

    Newsletter

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.