RDC : Félix TSHISEKEDI a été investi pour un nouveau quinquennat

Réélu pour un mandat de cinq ans à l’issue de la présidentielle de décembre 2023, Félix Tshisekedi a été officiellement investi, le samedi 20 janvier 2024, au stade des Martyrs de Kinshasa par la Cour constitutionnelle.

A cette occasion, le Président de la Cour Constitutionnelle lui a remis des attributs du pouvoir dont le drapeau et une médaille en or.

Dans son serment, devant l’opinion nationale et internationale, Félix Tshisekedi a pris l’engagement d’observer et de défendre la Constitution ainsi que les lois de la République.

Il a également promis de maintenir l’indépendance de la RDC ainsi que l’intégrité de son territoire.

Le serment du Président de la République a également porté sur la sauvegarde de l’unité nationale et de l’intérêt général, en respectant les droits de la personne humaine dans toutes ses décisions.

Félix Tshisekedi a, en outre, pris l’engagement de consacrer toutes ses forces à la promotion du bien commun et de la paix.

En tant que Président réélu, il a par ailleurs promis de remplir loyalement et en fidèle serviteur du peuple congolais les hautes fonctions de la République qui lui sont confiées.

Dans son discours d’investiture, Félix Tshisekedi a décliné 6 objectifs qu’il compte atteindre au cours de son second mandat de cinq ans.

Il s’agit de créer plus d’emplois, en accélérant la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes ; de protéger le pouvoir d’achat des ménages en stabilisant le taux de change ; d’assurer la sécurité des populations, du territoire national, des biens et intérêts du pays, en restructurant l’appareil de sécurité et de défense ; de poursuivre la diversification de l’économie et de renforcer sa compétitivité ; de garantir plus l’accès aux services sociaux de base ; ainsi que de renforcer efficacement les services publics.

En sus, Félix Tshisekedi a indiqué qu’à ces objectifs s’ajoutent trois défis majeurs qui seront les priorités de son second mandat. Il s’agit du désenclavement du territoire national ; du développement de la chaîne de valeur agricole et de l’assainissement des villes.

Il a par ailleurs promis d’user de tout son pouvoir « pour que les erreurs du passé ne se reproduisent plus ».

Le second quinquennat de Félix Tshisekedi s’inscrit donc dans la consolidation des acquis du premier mandat, tout en évitant les erreurs qui ont douché certaines attentes du peuple congolais.

Notons que plusieurs chefs d’État ont fait le déplacement de Kinshasa pour assister personnellement à la cérémonie d’investiture. Une manière pour eux d’exprimer leur soutien et leur amitié à leur homologue Félix Tshisekedi pour son nouveau quinquennat.

La Rédaction 7

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.