Santé : Les diabétiques peuvent-ils manger des pommes de terre ?

Stop aux idées reçues ! Il est tout à fait possible de manger des pommes de terre lorsqu’on souffre d’un diabète. Les conseils de Sophie Chanteau, diététicienne-nutritionniste et coach sportif.

En France, la pomme de terre reste incontournable. Cet aliment (qui est à la fois un légume et un féculent, selon les experts en nutrition) se compose principalement d’eau (à hauteur de 78 % environ), puis de glucides (17 %) ; on y trouve aussi un peu de potassium (363 mg pour 100 g) et de vitamine B6 (0,34 mg pour 100 g).

Une idée reçue tenace voudrait que les pommes de terre soient interdites aux patients diabétiques, parce qu’elles sont particulièrement riches en glucides. “C’est faux : on peut tout à fait manger des pommes de terre quand on souffre d’un diabète de type 1 ou de type 2 !” affirme Sophie Chanteau, diététicienne-nutritionniste. Une mauvaise réputation qui n’est pas (forcément) méritée.

Diabète de type 2 : l’indice glycémique de la pomme de terre à la loupe

L’indicateur qu’il faut observer lorsqu’on souhaite manger des pommes de terre et que l’on est un patient diabétique, c’est l’index glycémique. Pour rappel, l’index glycémique (que l’on abrévie “IG”) se définit comme la capacité d’un aliment à augmenter la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang. Cet index glycémique est calculé sur une échelle de 0 à 100 en comparaison avec un aliment “de référence”, le glucose, qui a un index glycémique de 100. À savoir : l’index glycémique et l’indice glycémique, c’est la même chose !

Première info : certaines “familles” de pommes de terre augmentent moins la glycémie que les autres. Ce sont essentiellement les variétés à chair ferme, comme la Charlotte, l’Amandine ou la Noirmoutier – ces pommes de terre sont en effet plus riches en fibres alimentaires.

Comment faire baisser l’indice glycémique (IG) de la pomme de terre ?

Deuxième info : “la cuisson de la pomme de terre a une influence sur son index glycémique” souligne Sophie Chanteau. C’est la même chose que pour les pâtes (dont l’index glycémique est plus faible lorsqu’elles sont dégustées al dente) : “une pomme de terre cuite peu longtemps, encore un peu ferme, ne va pas trop élever la glycémie”.

Ainsi, des pommes de terre cuites à la vapeur ou à l’étouffée auront un IG d’environ 70, contre un IG d’environ 95 (!) lorsqu’elles sont cuites au four.

Troisième info : “le fait de mâcher ses pommes de terre entraîne une diminution de leur index glycémique”, souligne la diététicienne-nutritionniste. Ainsi, le pire plat possible pour un patient atteint de diabète de type 2, c’est la purée de pommes de terre, avec son IG supérieur à 90. Et si, en plus, on y ajoute du beurre / du lait entier / du fromage fondu…, on obtient une véritable bombe calorique !

Diabète : est-ce qu’un diabétique peut manger des frites ?

Quel est le meilleur mode de préparation des pommes de terre quand on souffre d’un diabète – de type 1 ou de type 2 ? La salade de pommes de terre est assurément le choix le plus équilibré. Pour la réaliser, on opte pour des pommes de terre à chair ferme que l’on cuit à la vapeur ; on les laisse ensuite refroidir à température ambiante (afin de laisser le temps à l’amidon qu’elles contiennent de rétrograder, ce qui réduit leur index glycémique) et on les déguste au repas suivant. Ou mieux encore : le lendemain !

Qu’en est-il des frites ? “C’est davantage une question de graisses que de sucres, répond Sophie Chanteau. Les frites réalisées à la friteuse sont compatibles avec un régime antidiabète, mais il y a plus intéressant pour la santé…”

Peut-on manger des patates douces quand on est diabétique ?

Attention à ne pas confondre la patate douce avec la pomme de terre ! Plus riche en fibres que sa consœur, la patate douce affiche un indice glycémique raisonnable (IG 61) lorsqu’elle est cuite au four. Là encore, le mieux reste de la couper en cubes, de la cuire à la vapeur et de la déguster froide, par exemple dans un bowl très équilibré…

Une recette saine de salade de pommes de terre pour les diabétiques

Une idée de déjeuner équilibré avec des pommes de terre. La diététicienne-nutritionniste Sophie Chanteau nous propose un menu diététique, compatible avec un diabète de type 1 ou de type 2, pour les amoureux des pommes de terre : “préparez une salade froide de pommes de terre. Ajoutez-y quelques sardines à l’huile, des haricots verts cuits à la vapeur et refroidis (ou des cubes de betterave rouge) et arrosez le tout avec une vinaigrette maison (à base d’huile d’olive ou d’huile de colza, dans laquelle vous mettrez 1 c. à café de moutarde).” Attention, n’ajoutez pas de pain : la pomme de terre compte en effet comme un féculent !

La Rédaction 7 avec Femme Actuelle

Partager cet article

Articles relatifs

Commentaires

Aucun commentaire

Espace Publicitaire

Les plus populaires

Espace Publicitaire

DefMaks Promote

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.